Accueil > Abécédaire réglementaire

Inspection d'un chef d'établissement

Temps de lecture : 9 minutes
Inspection d'un chef d'établissement

Un temps d'échange pour construire et mener à bien des projets au service des élèves. Mais aussi l'occasion de repréciser la place et les fonctions de chacun.

L'inspection des chefs d'établissement du 1er degré est, après un temps d'échanges et d'adaptation, dûe à l'attribution par l'Etat des décharges horaires au début des années 90, maintenant clairement définie.
Elle s'adresse au chef d'établissement qui assure ou non un service d'enseignement.

L'inspection du chef d'établissement a lieu dans le cadre des lois ou décrets suivants :
- Du 20 octobre 1886
- N° 591557 du 31 décembre 1959 (rapport Etat / Etablissement sous contrat)
- Décret n° 91891 du 9 septembre 1991 (règles de fonctionnement)
- Décret n° 921774 du 31 décembre 1992 (décharges des directeurs)

Il s'agit, pour l'Etat, d'effectuer son rôle de contrôle sur les aspects administratifs et pédagogiques.

1 - Documents à présenter ou à tenir à disposition

Pour le contrôle administratif
- Registres d'appel - toutes les classes (le chef d'établissement doit veiller à l'assiduité de tous les élèves).
- Registres matricules.
- Listes des élèves (avec date de naissance).
- Registre des absences des enseignants.
- Registre du personnel.
- Documents concernant la tenue de locaux, la sécurité (compte rendu des exercices d'évacuation et de confinement (PPMS).

Pour le contrôle pédagogique
- Organisation des services des enseignants (surveillances des récréations, à l'accueil et sortie, délégation de direction …).
- Emplois du temps de chaque enseignant.
- Calendrier de l'année scolaire (pouvant être spécifique à l'école mais respectant les horaires annuels devant élèves et en concertation).
- Temps de service effectif : à ce niveau, il s'agit de montrer que chaque enseignant assure bien son temps de service devant élèves, même s'il y a un intervenant extérieur (il n'y a pas lieu de rendre compte du travail de ces intervenants, cf infra).
- Evaluation : présentation des livrets de compétences et des livrets scolaires
- Fonctionnement et comptes-rendus des différents conseils :
. Conseils de cycles : ordres du jour - suivi des élèves - décisions
. Conseils des maîtres : ordres du jour - comptes-rendus
. Présences et contenus des temps de concertation
- Gestion des crédits attribués par l'Inspection d'Académie pour la mise en œuvre de projets spécifiques : soutien, fonds d'aide à l'innovation, P.A.C., ateliers périscolaires, …

2 L'entretien : le chef d'Etablissement, responsable de l'établissement

Le chef d'établissement sera capable d'argumenter, d'apprécier, d'expliciter les points suivants qui ne sont pas systématiquement évoqués mais qui peuvent l'être :
- Aménagement des locaux : aspect pédagogie et aspect sécurité.
- Caractéristique de la population de l'école, demandes des familles, éventuellement liste d'attente…
- Le projet éducatif (non exigible par l'I.E.N., mais il est de bon sens de le présenter d'emblée).
- Les contenus des orientations et programmes officiels : témoignage d'une bonne connaissance du système éducatif, des orientations de l'Inspection Académique et de leurs applications réelles dans les classes.
- Accueil des élèves à besoins éducatifs particuliers : dispositifs mis en place (PAPP - PPRE - soutien …), classe(s) spécialisée(s) éventuellement, organisation de l'école (décloisonnements, groupes de besoins ….).
- Innovations pédagogiques - animations périscolaires …
- Partenariat avec les commissions spécialisées : CDES, MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), cf. circulaire n° 2005-129 du 19-8-2005).
Autres partenariats : commune, associations, centres sociaux (accompagnement scolaire …).
- Formation des enseignants.

L'I.E.N. est dans son rôle lorsqu'il évalue l'organisation pédagogique, les relations du C.E. à l'équipe, aux élèves, aux parents.

Il est nécessaire de préciser que l'I.E.N. n'est pas le supérieur hiérarchique du chef d'établissement. Cependant, il est un partenaire incontournable et privilégié et, à ce titre, ce temps d'échange paraît fondamental. Si l'I.E.N. n'a pas à aborder le sujet du caractère propre, nous savons bien que ce caractère propre ne se limite pas à l'heure spécifique. Il se traduit aussi par des "manières de faire et d'être" et revêt en cela un caractère transversal où s'accordent le dire et le faire envers les personnes.

En résumé :
Il y a autant d'inspections différentes qu'il y a d'I.E.N. et de chefs d'établissement différents !
Les IEN sont aussi missionnés par les recteurs ou les Inspecteurs d'Académie afin d'identifier des tendances ou des réalités de réactions aux instructions officielles.
Ces deux partenaires se rencontrent souvent pour construire et mener à bien des projets au service des élèves. L'échange et l'entretien sont souvent appréciés de part et d'autre, même s'il est bon de se redire quelles sont la place et les fonctions de chacun.

3 - Rapport d'inspection

Voir l'article concernant les enseignants, les délais sont les mêmes.
La notation se situe dans une fourchette de valeurs variables selon l'ancienneté.

 

© Crédit photo : Pixabay

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics